Conscience

Une définition différente du développement personnel

Par Christophe Lengay , le 23 février 2022 , mis à jour le 30 mars 2022
définition différente développement personnel

Bonjour,

Un truc coince avec le développement personnel tel qu’il est souvent présenté. Sous forme d’une espèce de recette prédigérée où le but est d’être soit performant, soit heureux, soit penser positif, soit tout à la fois… Toute sortes d’artifices pour agir dans la matière et se prouver à soi-même que notre vie a un sens et que l’on se doit de réussir…

Selon notre cher ami Wikipedia le développement personnel c’est :

Un ensemble hétéroclite de pratiques, appartenant à divers courants de pensées, qui ont pour objectif l’amélioration de la connaissance de soi, la valorisation des talents et potentiels, l’amélioration de la qualité de vie, la réalisation de ses aspirations et de ses rêves.

Je n’ai rien à redire sur cette définition, elle est actée, bien là devant nous. Là où le bât blesse, c’est souvent sur la mise en pratique de tout cela. Je vais revenir point par point sur les éléments de cette définition et j’espère que vous allez me suivre. Bien sûr, je ne vous dis pas que j’ai raison, c’est juste une idée parmi tant d’autre que je partage avec vous.

En préambule, il me semble important de parler du développement personnel tel qu’on peut le concevoir : comme une entreprise de réussite individuelle. Le développement personnel est comme toute autre philosophie de vie, influencée par le système. C’est réussir sa vie dans ce système. Mais le système n’est pas la vie ! Si l’on habite à Paris ou dans le désert sub saharien, nous n’avons pas les mêmes aspirations. Nous n’allons pas conseiller à un Dogon comment se motiver pour se lever nourrir ses chèvres, n’est-ce pas…? Il n’a besoin de personne pour le faire et si c’est le cas, il se tournera vers un marabout qui n’aura ni les mots, ni les concepts d’un coach en développement personnel occidental. En gros, selon le système dans lequel nous vivons, nous n’avons pas la même conception de la vie.

En ce qui me concerne, le développement personnel s’arrête au fait d’apprendre, de comprendre et de transmettre. Point. Nous sommes d’accord, c’est ma définition.

Si la réussite va avec, tant mieux, mais ce n’est pas mon objectif de vie.

Préambule fini ! Maintenant j’attaque la définition. Elle est peut être bien ancrée, elle fait peut-être consensus, mais je suis libre de donner mon avis dessus et le votre est tout aussi important. On est parti pour un brin de subjectivité ? C’est tellement bon d’être subjectif ! ^^

L’amélioration de la connaissance de soi

Voila le seul point où je suis d’accord à 100%. Se connaitre est la base absolue du développement de soi. Mais c’est aussi le plus difficile. Nous sommes constitués de tant d’aspérités qu’il faut un énorme travail sur soi pour en distinguer tous les contours. Travail sur l’enfance, sur les traumatismes, analyse de nos actes et de nos non actes. Se départir de la culpabilité là où elle ne devrait pas être ou au contraire, de rejeter toujours la faute à pas de chance ou sur les autres. C’est un taf monumental ! Mais c’est la serrure et la clef est le fait de ne pas se cacher à soi-même. Tout n’est que subjectivité et tout le travail est de savoir quand on abuse de celle-ci, car elle est un frein monumental si elle prend trop de place. Combien d’entre-vous ont vu des psys et combien d’entre-vous leur avez menti ou caché la vérité ? Se mettre à nu est une tâche difficile surtout quand l’estime de soi est au plus bas. Se débarrasser de la peur du regard d’autrui ou de son propre regard… Ouais ! Ça, ça me parle ! Et vous qu’en pensez-vous ?

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

La valorisation des talents et potentiels

Pour arriver à valoriser son potentiel, encore faut-il se connaître. Combien de personnes depuis leur plus tendre enfance ne savent pas vers quelle discipline se diriger ? Ou mieux changent d’avis en cours de route ? Vous voyez quand je lis cette phrase, et que je retire les 3 mots clés : Valorisation, talents, potentiels, je lis compétition et entreprise. Pour ma part, valoriser ses talents et potentiels c’est se moquer du regard des autres, c’est s’assumer. Tout simplement, j’ai du talent et un sacré potentiel pour m’en taper complètement. Il faut du talent pour être soi-même, le reste suivra.

Avoir du talent, c’est ne pas faire comme les autres.

L’amélioration de la qualité de vie

Ok, là je vais faire rapide :

  • Mangez bio (si vous en avez les moyens)
  • Dormez sur une bonne literie 8h par nuit
  • Buvez beaucoup d’eau
  • Evitez le gluten et le sucre raffiné
  • Eloignez-vous des personnes toxiques
  • Faites de l’exercice

On vous proposera sur le site pas mal de choses en rapport.

Même le lièvre comprend qu’il ne doit pas manger l’herbe de son terrier.

La réalisation de ses aspirations et de ses rêves

Réaliser ses rêves… Quand j’étais gamin, je rêvais d’être archéologue (fan d’Indiana Jones) mais aussi maître de kung-fu (fan de Jackie Chan) et aussi pilote d’avion de chasse (fan de Top Gun) et aussi poète (fan de Baudelaire) et écrire un roman (fan de Kerouac) et changer le monde. Pour les rêves c’est un peu mort. Par contre pour les aspirations ! Attendez, il faut que je réfléchisse… Elles varient tout le temps en fonction de mon apprentissage de la vie. A 44 ans aujourd’hui, je n’ai pas les mêmes qu’à 40… Ha si ! Être heureux ! Arf, j’oubliais, être heureux est un état d’être pas une aspiration.

C’est dormir toute sa vie que de croire à ses rêves.

Je suis ironique comme vous pouvez le constater, j’ai bien sûr des aspirations et des rêves et l’un deux est qu’en me lisant cela a pu vous divertir ou toute autre impression. Je suis juste un humain qui comme vous, cherche des réponses.

Sur ce site, je vais partager avec vous mes trouvailles, mes recherches mais aussi mes questionnements.

On peut apprendre sur nous grâce à tant de possibilités ! Que cela soit dans les mythes et légendes, dans le mentalisme, dans la spiritualité, tant de choses ! Pour moi, tout est un vecteur d’informations instructives sur nous-même quand le prisme est ouvert à cela.

Apprendre et transmettre est vraiment le maître mot du développement personnel, et si vous êtes sur la même longueur d’onde, j’aurai réalisé une de mes aspirations.

Apprendre, c’est rencontrer sa propre ignorance.

Bien sûr, tout ce qui vous sera proposé sur ce site aura vocation de vous aider, vous piocherez selon vos goûts, mais surtout surtout, ne perdez jamais votre esprit critique.

Un bon maître ne doit avoir que des disciples dissidents.

Et vous, que recherchez-vous dans le développement personnel ?

Christophe Lengay

Toujours en recherche de sens, je vous accompagne sur le site et partage avec vous mon expérience et mes découvertes. "Le but, c’est le chemin."

Laisser un commentaire