Relationnel

Le grand guide du pervers narcissique

Par Christophe Lengay , le 20 juin 2022 , mis à jour le 24 juin 2022
grand article sur les pervers narcissiques

Pervers narcissique… Ces termes sont très à la mode depuis quelques années et symbolisent souvent l’incompréhension face aux agissements violents de certaines personnes. Que ces agissements soient physiques ou moraux. Avant tout chose, je tiens à vous dire que cet article est un article d’opinion ou d’avis, il n’engage donc que moi, mais beaucoup se targuent d’avoir des avis éclairés sur la question sans qu’eux-même n’aient été au contact de ces personnes dites “toxiques”.

Dans cet article, je vais procéder par étape, tout d’abord, je vous brosse le portrait sociétal puis peu à peu, j’irai vers plus de profondeur, plus dans la psychologie. Cet article n’ira pas dans le sens du vent, je tiens à vous le dire, mais parfois, mettre les pieds dans le plat permet de trancher avec les fausses croyances. Et même si je me trompe dans mon analyse, c’est mon droit de vous dire ce que je ressens sur la question et peut-être y trouverez vous un écho.


Mais d’abord, parlons de vous, oui de vous

Si vous êtes à la recherche d’informations sur les personnalités narcissiques, c’est que vous même pensez être sous l’emprise de ce genre de personnage. Je vous arrête tout de suite. Il n’est pas question de vous victimiser. Si votre compagnon ou compagne n’a pas été sympa ou vous a trompé, n’essayez pas de vous cacher derrière une forme de pathologie dont serait atteinte la personne en face pour vous déresponsabiliser ou pour trouver une réponse qui ferait du bien à votre égo. Trop de fois, j’ai entendu des personnes dire que leur ex était un pervers narcissique, simplement parce que le terme est à la mode et aussi parce que l’inversion accusatoire (accuser l’autre de ses propres vices ou problèmes) est la solution facile.

Le narcissique a tendance a accuser l’autre de perversion narcissique.

Néanmoins, si vous vous pensez pervers(e) narcissique, que vous doutez, c’est qu’il y a peu de chances que vous le soyez vraiment. Car ce type de question, de doute n’est pas à l’ordre du jour dans la tête des personnalités narcissiques. Le ou la narcissique a tendance à vous faire croire que le problème d’égo vient de vous.

Deuxième préambule, les femmes narcissiques existent, et non seulement elles existent mais leur nombre est égal aux hommes. Quand on entend “pervers narcissique” on pense nécessairement à Homme, mais sortez-vous ça de la tête.

Le narcissisme est un problème d’image qui n’épargne ni les hommes ni les femmes. Je préfère utiliser le terme narcissique car la perversion est autre chose et mélanger facilement les deux, c’est faire abstraction de touts les aspects de ces personnalités qui ont certes des points communs mais qui peuvent varier d’une personne à l’autre. Et même si je continue à utiliser le terme “pervers”, c’est pour des facilités de référencement afin de mieux trouver cet article.

la perversion narcissique dans le temps

Y-a-t-il plus de pervers(e) narcissiques aujourd’hui qu’hier ?

La réponse est oui. Encore une fois ce n’est que mon avis mais bien sûr que la réponse est oui. Alors évidemment, les narcissiques existent depuis toujours, mais leur nombre a explosé durant ces dernières années. Beaucoup confondent narcissisme et violence morale en général, encore une fois c’est une erreur. Penser qu’un pervers narcissique est la représentation de l’homme interdisant à sa femme de sortir dans les années 60 est trompeur. Non, cela est juste la mise en action de la copie conforme du système patriarcal beauf. Nous vivons dans une société d’images, télé, réseaux sociaux, et le pervers narcissique est une personne concentrée uniquement sur l’image qu’il renvoie, donc forcément…

Pourquoi je pense qu’il y a plus de pervers narcissiques aujourd’hui qu’hier ?

Comme je le dis dans le paragraphe précédent, l’importance sociétale a une importance capitale dans la psychologie humaine. Le bien et le mal, la bienséance, la bien-pensance sont bien souvent en totale corrélation avec le système dans lequel on vit. Même si la tendance commence à changer la donne, nous vivons dans un système patriarcal en dé-construction. Le divorce ou la séparation sont aujourd’hui monnaie courante mais l’accélération de ce phénomène ne va pas sans heurts et sans conséquences surtout au niveau de la psychologie enfantine. Quand maman s’en va de la maison par exemple, l’enfant interprète souvent cela comme un abandon, même si ce n’est pas vraiment le cas évidemment, l’enfant se sent coupable. Pour lui il est possible d’être abandonné car il n’est pas à la hauteur, ainsi il peut projeter la séparation dans une sorte de négation de ce qu’il est.

Maman ou papa est parti à cause de moi.

Alors oui bien sûr ! Tous les enfants de “séparés” ne deviennent pas pervers narcissiques mais le dérèglement de la sphère familiale peut être également à prendre en compte dans son rapport à l’autre surtout quand la violence (morale ou physique) y participe.

Des parents dysfonctionnels peuvent aussi être à l’origine du narcissisme que l’enfant développera en grandissant. Dès lors où le rapport de dominant/dominé est mis en exergue et que les enfants assistent à cela, cela n’est pas sans effet surtout quand on sait que de bien des cas, il existe un partage génétique avec les traits de caractère entre les parents et les enfants. (à prouver ok, encore une fois c’est mon avis, mais pour exemple, la tendance alcoolique est souvent retrouvée dans la filiation).

Soit l’enfant grandit dans l’opposition de l’image, soit il s’y conforme. Et comme vous le savez si vous êtes en relation avec une personnalité narcissique, que l’un de ses parents présente souvent les mêmes tendances.

manipulation du narcissique

L’enfance du pervers narcissique

Bien évidemment, il n’y a pas de règle, dire que telle vie conduit à devenir pervers narcissique serait mentir. Cependant, ce qui résulte bien souvent est une faille narcissique donc d’estime de soi. Quand l’enfant ne se sent pas “assez”. Que cela soit au niveau scolaire ou physique, exemple:

Moins jolie que sa soeur ou pas suffisamment de bons résultats scolaires.

Quoi qu’il en soit, il s’agit bien souvent d’un sentiment de dépréciation. Et comme dit plus haut, si les parents ont des rapports conflictuels marqués, l’enfant pourra penser que c’est l’exemple à suivre.

Quelles sont les différences entre un homme et une femme narcissique ?

La différence entre les deux sexes n’est pas inhérente à la façon dont ils procèdent tous les deux mais plutôt sur ce qu’ils utilisent comme moyen pour amadouer le partenaire. Un homme narcissique va se montrer protecteur, serviable et charmeur, il va également utiliser son charisme à des fins de séduction. Alors que pour les femmes, c’est plus l’aspect charnel qui va être mis en exergue avec une forte activité sexuelle. Elle fera tout pour que l’autre se sente désirable.

Les points communs résident dans la dévalorisation : Ils vont appuyer sur des insuffisances soudaines pour changer de comportement avec une rétention immédiate de leur apport positif.

Sa manipulation

Le narcissique est un manipulateur de base. Certains disent qu’il sait parfaitement ce qu’il fait, qu’il agi en toute conscience, selon mon expérience c’est partiellement faux. Il manipule car son logiciel est basé sur la manipulation, il pense que tout le monde manipule (et il a raison) sauf que dans son paradigme, la manipulation est poussée à son paroxysme. Il est très doué pour vous faire entrer dans son mode de pensée, du moins à vous convaincre de sa logique, et il est très fort pour ça ! Sa logique tient la route et c’est cela qui est déstabilisant. Vous vous sentez alors complètement nul… Car il a “un peu raison” en fait vu comme il voit.

Il se présente toujours à sa prochaine “victime” comme un prince ou une princesse charmante, cool, prévenant, il s’adapte parfaitement à vos attentes car il a un flair de haut vol.

Il vous fait connaître le big love, le truc que l’on attend toute sa vie. Il a un charme puissant et magnétique, pas nécessairement beau mais avec un charisme assez hors du commun, il est “Intense”. Il saura également se montrer généreux et prévenant avec vous mais aussi avec votre entourage, en gros, il fait tout pour être aimé alors que vous pensez que c’est sa nature d’être comme ça.

Mais attention, il est très attentif à ce que vous lui confiez et soyez-en sûr, tout ce que vous direz sera retenu contre vous tôt ou tard. Il s’en servira pour vous atteindre, vous diminuer.

Son rapport à vous se base sur 3 phases :

  1. Idéaliser
  2. Dévaluer
  3. Rejeter

Comme rien n’est manichéen dans la vie, vous savez qu’il en est de même avec une personnalité manipulatrice, mais voici quand même quelques signes qui sont souvent retrouvés chez les différentes personnalités manipulatrices narcissiques.

10 signes que vous êtes en présence d’un pervers narcissique

  • Il se présente comme l’élu
  • Il vous propose rapidement de vivre avec lui
  • Il vous propose de quitter votre travail, votre région (pour mieux vous isoler)
  • Il vous préviendra qu’il ne vous rendra pas heureux une seule fois (la seule où il est sincère)
  • La première dispute ou attaque vous semblera très violente (vous vous sentirez comme un lièvre pris dans les phares d’une voiture)
  • Il vous isolera de votre famille/amis
  • Il ne s’excuse jamais
  • Vous pousse à bout et vous dit que c’est vous qui vous vous énervez
  • C’est toujours de votre faute finalement
  • Vous vous excusez alors que vous n’êtes pas fautif

image pardonner une manipulatrice

Trouver des circonstances atténuantes : Le piège dans lequel vous êtes sans doute tombé

Vous connaissez le triangle de Karpman ? Avec ce mode relationnel victime/bourreau/sauveur ? Il y a des chances que vous le connaissiez… Hé bien, trouver des circonstances atténuantes à un ou une perverse narcissique c’est tenter de sauver, non pas une victime mais votre bourreau.

Je te pardonne de me faire du mal car on t’a fait du mal.

Le pervers narcissique aime à se faire plaindre, mais il déteste qu’on lui dise ce qu’il doit faire. Au mieux, il vous snobera, au pire, il s’en servira contre vous comme argument pour expliquer ses abus. Encore faut-il qu’il admette qu’il fait du mal.

Admettre, c’est accepter d’être une mauvaise personne

Vouloir sauver une personnalité narcissique c’est lui faire admettre qu’elle agit mal… Mais un pervers narcissique n’agit jamais mal pour lui ! Son image ne peut être écornée ! Dans sa tête, si il agit de telle ou telle façon, c’est parce que VOUS l’avez poussé à ça. Donc si il y a une personne à changer, il s’agit de vous ! Si vous êtes tenté par cette approche, sachez que vous courrez vers un mirage car le pervers narcissique n’avouera jamais ses travers. Au mieux, cela pourrait arriver entre deux actions anodines mais très vite, il reviendra sur ses positions.

destruction psychologique

En quoi consiste le travail de sape du pervers narcissique ?

Le travail de sape du narcissique est pernicieux, rusé, destructeur, c’est du très haut niveau. Le ou la narcissique n’a qu’un but, vous aspirer afin que vous vous oubliez en lui afin de combler son vide intérieur. Si vous avez passé une bonne journée, il saura bien s’y prendre pour se plaindre ou pour pointer du doigt les choses qui n’iraient pas. Car non, vous n’avez pas le droit d’être heureux sans lui. Être heureux sans lui, c’est être… égoïste ! Il fera tout pour vous faire culpabiliser d’être si individualiste car exister sans lui c’est le trahir.

Il vous attaquera selon son niveau éducatif de façon plus ou moins subtile. Nul besoin d’être trop direct pour faire mal. L’ignare sans éducation vous dira “Tu es moche, arrête de croire que tu es belle”, alors qu’un narcissique plus éduqué vous dira “Cette robe ne te met vraiment pas en valeur”.

sentiment de solitude

L’incompréhension des tierces personnes face à vos arguments

Voila ce qui peut être le plus difficile à gérer, l’incompréhension de vos proches. Car comme je le dis plus haut, le travail de sape peut-être subtil et pour certains, si ils n’ont pas tous les détails de vos échanges vous dire : “que cette robe ne vous met vraiment pas en valeur” ne sera pas signe de méchanceté, mais plutôt d’indélicatesse. Le narcissique, ne montrera que très rarement son vrai visage aux autres personnes (vous seul avez cette “chance”). Le visage qu’il montrera sera amical, serviable… Et bien sûr, vous qui bouillez intérieurement, en étant aussi triste que frustré, vous tenterez dans des occasions où il y a du monde de partager votre désespoir avec quelques allusions, n’est-ce pas ? Et qui sera considéré comme étant la personne qui “abuse”, qui est “négative” ? VOUS !

Et si, certains de vos proches voient clair dans son jeu et ne vont pas dans son sens, il n’hésitera pas par tout les moyens à vous faire couper les ponts avec ceux-ci.


amoureux et triste

Alors pourquoi êtes-vous accro au pervers narcissique ?

Le pervers narcissique dégage une aura assez incroyable. Son image étant au coeur de son rapport à l’autre, il sait comment faire pour attirer des personnes “vulnérables” à lui. Quand je dis “vulnérables”, je dis tout simplement ouvertes de coeur et pour faire une analogie, lorsque la porte de votre maison est ouverte vous êtes d’autant plus enclin à ce que l’on vous cambriole. Il en va de même pour les relations humaines.

Il n’y a rien de plus attirant que lorsque l’on ne peut plus obtenir ce que l’on avait.

C’est retrouver ces instants (si peu nombreux finalement) de plénitude amoureuse qui vous mine et vous incite à toujours plus d’efforts et de compréhension de l’incompréhensible (oui car ce n’est pas logique). Car évidemment, vous êtes responsable si la passion est retombée, hein…

Ce chaud et ce froid soufflé au hasard (sans logique toujours) de ses humeurs pousse à l’instabilité émotionnelle et cette instabilité a besoin d’équilibre ! Et comme vous êtes deux à pouvoir maintenir cet équilibre, forcément ne sachant que faire, vous êtes en demande, vous cherchez désespérément à ce que l’autre participe à ce rapport équitable au bout d’un moment. C’est cet épuisement incessant de requêtes/fin de non recevoir qui vous fait entrer dans cette spirale sans fin, cette recherche de compréhension pouvant mener à l’obsession de vouloir être Reconnu(e).

tous les sentiments

Le passage dans tous les états d’être

Cette obsession a vouloir être reconnu à votre juste valeur vous fera passer dans tous les états émotionnels possibles : Colère, tristesse, frustration, désir, dégout, mauvaise estime de soi etc etc… Et c’est de ça dont le narcissique se nourrit. Son champs émotionnel a l’air beaucoup plus limité. Lui, a besoin de se sentir constamment valoriser, un peu à la manière d’un affamé, il ne cherche qu’à se sentir rassasié. Le narcissique ne sait pas consoler l’autre, il préfèrera vous dire que vous êtes faible, voire ridicule si il vous voit pleurer. Ou alors, sa consolation sera feinte, grossière et une fois que vous vous sentirez mieux, il cherchera un autre moyen de vous faire culpabiliser, stresser.

– Mince ! On a oublié de payer la facture du garage.

Vous voyez, ce n’est pas vraiment une attaque, c’est un moyen de vous mettre dans un état d’anxiété, de vous rappeler certaines choses négatives. C’est en cela que le travail de sape du narcissique est puissant, il sait manier la négativité avec une grande maestria. Le narcissique est méchant certes mais est plus cruel que méchant. Un exemple : Vous tenez à une chose en particulier que l’on vous a offerte, il la cassera, l’abimera et bien évidemment, cela sera un accident ou plus classique “de votre faute”.

Il ne voudra jamais vous rassurer, si vous n’êtes pas jaloux, vous le deviendrez, si vous êtes optimiste, vous deviendrez pessimiste, etc… Il saura appuyer là où ça fait mal. Et il vous le reprochera, bien évidemment.

sortir de l'emprise

Comment se sortir de l’emprise d’un pervers narcissique ?

Vous seul avez ce contrôle de la situation. Pour vous sortir de l’emprise du pervers narcissique, il vous faut voir la relation autrement. Certains disent qu’il n’y a pas de personnes toxiques seules les relations le sont. C’est un peu exagéré, mais ce n’est pas tout à fait inexact. Tout dépend de la relation que vous avez tissée avec l’autre, du contrôle sur vous que vous-même lui avez donné. Comme pour toute relation humaine déjà établie, il est très difficile d’en changer. C’est pour cela que le conseil principal que vous trouvez sur les nombreux sites Internet qui traitent de la question est de : Fuir.

Cela s’explique par le fait que lorsque nous sommes plongé dans une relation, il est très dur de changer les règles. Par exemple, combien de fois vous êtes-vous dis de ne plus vous laisser faire et pourtant, les réflexes reviennent à la surface malgré vous..? Et ce, dans tous les domaines… Mais il se peut que vous ayez des enfants en commun et que vous devrez même que pour des questions de logistique, devoir échanger avec l’autre…

Mais tenter de négocier, de discuter, de faire des concessions, comprendre, pardonner, être patient ne sert… à rien. Pour lui, c’est faire preuve de faiblesse. Et lui tenir tête, s’opposer, poser des ultimatums ne sert à rien non plus car cela excite sa violence et lui donne aussi les arguments pour vous rendre seul et unique responsable du délabrement de votre relation. En gros, vous avez TOUJOURS tort quoi que vous fassiez.

Sortir de l’emprise d’un pervers narcissique est un combat contre vous-même.

Lumière sur soi

Comprendre qui vous êtes

Pour sortir de l’emprise, il vous faut vous rassembler (en vous-même pas avec l’autre hein…) Se reconnecter n’est pas évident surtout si cela fait des années que vous êtes dans la relation. Cette relation vous permet d’en apprendre sur vous-même comme jamais vous n’auriez pu le faire autrement. Alors bien sûr, certains diront qu’ils auraient préféré ne pas passer par là, mais si le hasard n’existe pas, autant monter en compétence pour la suite de votre expérience sur terre. Cependant, je ne vous dis pas que c’est facile, loin de là, car le travail de dé-construction ayant déjà commencé, vous souffrez de biais de cognition qui ne sont pas les vôtres mais les siens.

Si cela fait plusieurs années que vous êtes dans la relation, il est fort probable que vous souffriez de problèmes de santé liés au stress. Des problèmes que vous n’aviez jamais eu auparavant. C’est normal quand on connait l’importance de l’impact du moral sur la santé. Mais c’est donc d’autant plus difficile de se concentrer sur soi. Et pourtant, il le faut.

N’essayez plus d’analyser l’autre, de comprendre son enfance, son fonctionnement, concentrez-vous sur vos besoins avec des questions et des réponses simples posez à vous-même, exemple :

Est-ce que m’aimer c’est me rendre malheureux ?

Réponse simple : Non.

Est-ce normal qu’il ne reconnaisse jamais ses tords ?

Réponse simple : Non.

Ne cherchez pas à savoir pour quelle raison il vous fait souffrir car il n’y a pas de raison de faire souffrir l’autre. Continuer à chercher des raisons c’est obligatoirement vous désigner comme coupable, mais vous n’êtes pas coupable de souffrir !

Je sais que c’est très difficile de sortir de ce cercle vicieux, je sais aussi que vous vous dites que finalement vous allez réussir à sauver votre relation, mais c’est faux.

Ce que vous faites depuis le début c’est de pardonner ou de vous excuser d’être ce que vous êtes, et c’est cela que le pervers narcissique recherche : la négation de ce que vous êtes au profit de son plaisir jamais rassasié. Il souhaite s’accaparer votre lumière car si il devient supérieur à vous, c’est que sa personne est supérieure, il cherche constamment à nourrir son égo car sa faille égotique est vertigineuse. Concentrez-vous sur vos besoins hors relation, oubliez ce qu’il peut vous apporter car le moteur de la relation, c’est vous. L’autre ne fait qu’utiliser le carburant en critiquant la carrosserie.

Cessez de lui laisser le volant de votre vie car il vous fera tourner en rond en disant que c’est votre faute si la destination n’est pas atteinte.

Il n’y a pas de solution miracle mais se réapproprier votre identité est la seule solution valable et constructive. Ne vous demandez pas ce que l’autre pourrait vous apporter mais ne vous apporte pas, sortez de l’attente en ce qui le ou la concerne et concentrez vous sur ce que vous attendez de la vie et comment accélérer cela. Cela peut paraître un peu nébuleux mais plutôt que de vous dire d’agir de telle ou telle manière (ce que vous ne ferez pas), tentez de penser à qui vous étiez, à qui vous êtes et à qui vous souhaitez devenir sans penser à l’autre.

A la manière d’une drogue émotionnelle, si vous restez c’est que vous êtes sous influence. Car toutes les autres explications que vous avez trouvé sont toutes plus négatives les unes que les autres : Trop dépendant, faible et j’en passe… Cessez de vous torturez car c’est évidemment biaisé. Il vous faut sortir du regard que le narcissique ne cesse de vous renvoyer.

Vu que j’ai tout partagé avec l’autre, et qu’il me renvoie une image si négative, c’est qu’il y a un peu de vrai..?

Non.

le trésor qu'il y a en vous

Ce qui lui plait chez vous

Même si vous avez pris cher durant plusieurs mois ou années, que vous êtes abattu, sachez que le narcissique est venu vers vous car vous êtes un être à part. Je ne vais pas entrer dans la théorie du Haut Potentiel, Asperger ou Hyper Empathe qui attireraient les personnalités manipulatrices narcissiques, nul besoin de vous mettre une étiquette de plus, non. Vous êtes tout simplement à part. Et c’est cette particularité qui a attirée ce genre de personnage. Vous dégagez de la lumière et au contraire des prédateurs dans la nature, les personnalités manipulatrices sont attirées par le feu, par ce qui brille, par ce qu’il n’ont pas. Vous êtes comme un magnifique écrin qui permet de valoriser l’autre. La vulnérabilité, la compréhension font sans doute partie de vous, mais pour autant, le narcissique a besoin de plus, et ce plus vous l’avez !

Si vous avez perdu de la confiance en vous, dites-vous simplement que si une personnalité de ce type a été attirée, c’est parce que vous la valorisiez auprès des autres et surtout auprès d’elle même. Le pervers narcissique pense que c’est en détruisant l’image de l’autre qu’il l’aspire en lui. Voila en quoi le ou la perverse narcissique pêche : Son quotient émotionnel est limité. Il est jaloux de vous, vous envie, vous admire.

Mais le talent ne se transmet pas, il est toujours en vous n’oubliez jamais cela et nul ne peut vous l’enlever.

gagner une partie contre l'autre echec et mat

Comment gagner contre un pervers narcissique ?

Soyez très attentif au fait qu’un narcissique continuera à scanner ses victimes, à se défaire toujours une fois que la victime actuelle aura trop appris et commencera à remettre en question la relation. Ils essaiera quasi avec certitude de rétablir la perception que vous avez pendant un certain temps en mêlant mensonges avec techniques dévalorisantes conçues pour vous faire peur et vous soumettre. Ne vous méprenez pas, il est déjà en train de préparer le terrain de sa prochaine cible, au cas où cela ne fonctionnerait pas ou demanderait trop d’efforts vous concernant.

Il est évident que certaines personnes en couple avec ce type de caractère ne prennent pas son départ comme une victoire mais au contraire comme une totale défaite. Elles peuvent se sentir délaissées, avoir l’impression finalement qu’elles sont considérées comme un jouet cassé dont on est lassé. C’est tout à fait normal de ressentir cela, c’est vous qui souffrez et c’est vous qui êtes quitté = double peine. Et bien sûr, ce qui prédomine, c’est un immense sentiment d’injustice et la revanche est qu’enfin l’autre demande pardon et change…

Mais si pour vous gagner est synonyme qu’il avoue ses fautes et vous considère vraiment Enfin, vous ne gagnerez jamais car pour lui, avouer sa part de faute est inconcevable, sa faille émotionnelle de base étant si énorme que d’y être confronté, c’est renier ce qu’il a toujours été : en survie comme un prédateur. Un prédateur ne peut/veut avouer sa toxicité. Et si c’est le cas, cela ne peut être qu’une manœuvre supplémentaire afin de….. le rassurer en lui disant que c’est un peu de votre faute. Oui, la manipulation ne s’arrête jamais. Vaincre la perversion narcissique c’est devenir vous-même manipulateur et vous le savez… Comme dit plus haut, si vous vous êtes posé la question c’est que parfois vous-même avez été dans le rapport toxique. Cela a déteint sur vous…

Le danger dans ce type de combat est que vous vous serviez de votre empathie (si importante chez vous) pour contrer les manoeuvres du manipulateur, car votre intelligence vous servirait à manipuler… Et le narcissique vous accusera d’être manipulateur, égocentrique, méchant (tout ce qu’il est en fait) et n’hésitera pas une seconde à récolter des preuves pour se plaindre de vous. Quoi qu’il en soit, vous y laisserez des plumes.

Et si vous remportez ce combat, croyez-moi, vous n’en sortirez pas vainqueur, car cela signifiera une grosse crise dépressive chez l’autre avec un sentiment de persécution… Comme le narcissique manipulateur a basé toute sa vie sur l’image, quand son reflet est remis en question, c’est le monde entier qui lui en veut. Il ne sera donc qu’une victime de ce qui lui arrive et vous LE bourreau.

Il sera la victime absolue auprès de ses proches qu’il aura isolés de vous pour pouvoir mieux les manipuler avec sa gentillesse feinte. Oui, le narcissique a toujours un coup d’avance.

Et vous, vous serez meurtri d’avoir mener un combat si inutile et passerez pour le ou la méchante de l’histoire.

Gagnez du temps et votre énergie en vous concentrant sur ce qui vous fait du bien. Et surtout, ne restez pas isolé.

l'expérience de la vie

La vie après

Vous dire que la vie après ne sera que joie et plénitude est totalement faux et vous le savez très bien. Avoir vécu une ou plusieurs relations toxiques, abime, esquinte. Cela peut être comparé à un syndrome post traumatique, comme un guerrier revenu de la guerre. Alors dites-vous simplement la vérité, que vous êtes une combattante ou un combattant que vous avez traversé bon nombre d’épreuves et d’aventures et que vous êtes un héros malgré vous peut-être, mais un héros quand même.

Et c’est bien pour cela que les personnes toxiques ont été attirées par vous.

Le développement personnel n’attend que vous pour continuer à grandir et comprendre en partageant aussi votre expérience.

N’hésitez pas à en parler et a laisser votre témoignage en commentaire.

Comment piéger un pervers narcissique ?

Demandez lui de vous accompagner voir un psychologue, le pervers narcissique déteste les psys comme les vampires détestent l'ail. Il peut y aller une fois ou deux mais rarement trois. Demandez-lui également de vous citer ses défauts, vous verrez, il aura du mal à en trouver.

Un pervers narcissique peut-il guérir ?

Non, car ce type de comportement n'est pas reconnu comme une maladie, c'est plus une façon de penser, un paradigme dont il est aujourd'hui, impossible de sortir.

Quelle est la différence entre un pervers narcissique et un manipulateur ?

C'est la même chose, le terme pervers narcissique est un terme un peu fourre tout pour désigner les personnalités narcissiques en général.



Christophe Lengay

Toujours en recherche de sens, je vous accompagne sur le site et partage avec vous mon expérience et mes découvertes. "Le but, c’est le chemin."

Laisser un commentaire