Emotions & Thérapies

Qu’est-ce qu’un trouble obsessionnel compulsif ?

Par Julie Devallée , le 25 mai 2022 , mis à jour le 27 mai 2022
Trouble obsessionnel compulsif

Les TOC, ou troubles obsessionnels compulsifs, correspondent à des pensées insensées qui se déclenchent de manière aléatoire. Répétitives et incontrôlables, elles sont source d’anxiété et d’angoisse. On peut également utiliser le terme d’obsession pour définir le TOC. Touchant de nombreuses personnes, ce trouble psychique se révèle très handicapant au quotidien. Dans cet article, nous allons vous faire découvrir tous les aspects du trouble obsessionnel compulsif.

Le trouble obsessionnel compulsif, c’est quoi ?

Lorsque l’on souffre de TOC, on est atteint d’une maladie psychique dite chronique. De ces troubles de l’anxiété résultent des compulsions et des obsessions. L’une et l’autre peuvent se manifester seules ou en simultané. Quoi qu’il en soit, les TOC sont très difficiles à vivre. De plus, ils génèrent un stress important.

Les thèmes concernés par les troubles obsessionnels compulsifs

À savoir, les personnes souffrant de TOC ont vu ce trouble apparaître avant de souffler leurs 25 bougies. Pour la plupart d’entre elles, ces pensées insensées ou ces impulsions appartiennent à l’un des thèmes suivants :

  • la peur de l’échec ou de commettre une erreur générant de graves conséquences
  • la sexualité
  • la saleté
  • le désordre.

Si les obsessions gardent le statut de pensées, les compulsions sont des besoins incontrôlables d’accomplir des gestes bien précis. Surgissant de manière récurrente et insensée, ces troubles gâchent la vie des individus concernés. Parce que ces TOC peuvent être gênants ou douloureux, ils génèrent énormément de stress et de souffrance. En effet, certains gestes compulsifs mettent les patients très mal à l’aise et les dégoûtent même parfois. Ne pouvant être contrôlés et se déclenchant contre leur volonté, ils sont inacceptables et donc très perturbants.

Pourquoi les tocs apparaissent ?

Il existe un certain nombre d’explications possibles ou de théories pour expliquer pourquoi une personne peut développer un trouble obsessionnel-compulsif (TOC). Selon l’une de ces théories, le TOC pourrait être causé par un déséquilibre chimique dans le cerveau. Cette théorie est étayée par le fait que de nombreuses personnes atteintes de TOC réagissent bien aux médicaments qui agissent sur la chimie du cerveau.

Une autre possibilité est que le TOC puisse être est causé par une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux. Cela signifie qu’une personne peut être plus susceptible de développer un trouble obsessionnel-compulsif si un membre de sa famille en est atteint ou si elle a vécu des événements traumatisants dans sa vie.

Quelles sont les compulsions les plus courantes ?

Une compulsion correspond à un besoin irrésistible de réaliser un geste bien précis, mais sans raison et contre la volonté du patient. Plus précisément, ce dernier se sent contraint d’accomplir cet acte pour apaiser son esprit. C’est ainsi qu’il parvient à atténuer son état d’anxiété. Malheureusement, les compulsions se répètent tout au long de la journée. Il en existe plusieurs types. Parmi les plus fréquentes, on recense :

  • les vérifications répétées à l’infini
  • le rangement méthodique sans la moindre irrégularité
  • des gestes d’hygiène incessants
  • le fait de compter dans sa tête ou de répéter certains mots ou phrases

Souvent, ces gestes sont inlassablement réalisés de la même manière. Semblables à des rituels, ils doivent être accomplis à l’identique pour atténuer l’angoisse de la personne souffrant de ce trouble anxieux grave. Comme les obsessions reviennent sans cesse, l’apaisement généré par la réalisation des gestes compulsifs n’est que de courte durée.

Un trouble ingérable au quotidien

Compulsions et impulsions se révèlent très handicapantes au quotidien. Les individus qui souffrent de ces troubles sont bien conscients que leurs pensées et gestes sont insensés, mais ils ne parviennent pas à les contrôler. Par gêne, ils tentent donc de cacher leur situation. Du point de vue de ceux qui ignorent l’existence de cette maladie, le fait de dévoiler leurs troubles les feraient passer pour des personnes “dérangées”, que l’on fuirait. En plus d’essayer de les cacher, les patients tentent de réfréner leurs pensées insensées et de résister à ces pulsions qui leur causent tant de souffrance. Et surtout, certains pensent qu’ils peuvent combattre ces troubles seuls. Or, réussir à vaincre cette maladie nécessite un accompagnement.

toc rangement

Quelles sont les causes des troubles obsessionnels compulsifs ?

Aujourd’hui, les études n’ont pas encore révélé les causes officielles de la survenue des TOC. Un élément dont les médecins sont certains, c’est que ces troubles apparaissent de manière progressive. En outre, les recherches ont tout de même mis en lumière des facteurs favorisant l’apparition des troubles obsessionnels compulsifs. Parmi eux : la génétique. En effet, la plupart des individus atteints ont des membres de leurs familles concernés par cette maladie ou d’autres troubles similaires comme les tics par exemple. De plus, les recherches menées ont révélé que si un jumeau est atteint de ce trouble, son frère ou sa sœur a de fortes probabilités d’en être atteint lui aussi.

Un tout autre facteur est également évoqué, il s’agit des neuromédiateurs, ces molécules chimiques qui assurent la transmission des messages entre les neurones. Un dysfonctionnement de ces derniers pourrait avoir un lien avec l’apparition des troubles obsessionnels compulsifs. On parle également d’un déséquilibre au niveau du système immunitaire. L’organisme produirait des anticorps qui agiraient contre certaines zones du cerveau. Enfin, les recherches ont révélé un possible lien de causalité entre les traumatismes et les TOC. Mais, les chocs psychologiques accélèreraient le développement de la maladie plutôt que de causer son apparition.

Le trouble obsessionnel compulsif est-il courant ?

En effet, il s’agit d’une maladie fréquente. Les études chiffrées révèlent qu’elle touche jusqu’à 3 % des personnes en France, mais ce résultat ne prend pas en compte les malades qui ne se savent pas atteints ou ceux qui n’ont jamais sollicité l’aide d’un médecin. Le nombre de personnes concernées est donc probablement bien plus important que le démontrent les chiffres. En réalité, les troubles obsessionnels compulsifs font partie des troubles psychiatriques les plus fréquents avec les addictions, les dépressions et les phobies. À savoir, les TOC touchent également les jeunes enfants et les adolescents et dans la majorité des cas, ils apparaissent avant l’âge de 25 ans. Hommes et femmes sont atteints de manière égale.

Julie Devallée

Je vous explique toutes les théories et concepts du développement personnel.

Laisser un commentaire