Relationnel

Le béhaviorisme, qu’est-ce que c’est ?

Par Julie Devallée , le 9 mars 2022 , mis à jour le 19 avril 2022
Qu'est-ce que le behaviorisme ?

Fondée sur l’observation objective, le béhaviorisme est une méthode psychologique qui considère le comportement extérieur des hommes et non leurs sentiments ou émotions. On parle donc d’une psychologie du comportement. Comme les animaux, nous apprenons en découvrant les conséquences de nos actions. Selon l’approche béhavioriste, les effets engendrés par nos comportements nous amènent à les modifier ou à les renforcer. Laissez-nous vous présenter les principes de cette approche philosophique de la psychologie.

Comment définir le béhaviorisme ?

La particularité de cette méthode psychologique, c’est qu’elle considère que la psychologie se définit par le comportement de l’homme. Contrairement aux autres approches que nous connaissons, elle voit la conscience comme un concept indéfini. Le béhaviorisme balaie l’idée que la psychologie serait la science de l’esprit. Il serait donc en mesure d’expliquer nos comportements sans étudier nos pensées les plus profondes.

D’un point de vue plus concret, une personne malheureuse extériorisera cet état psychologique en révélant un visage fermé, un dos voûté, un manque d’entrain… À l’inverse, un individu heureux se montrera souriant, marchera la tête haute et arborera un magnifique sourire. Si ces comportements opposés ne se manifestaient pas, on ne pourrait qualifier ces personnes en l’état. Selon l’approche béhavioriste, une individu réellement heureux le transmet dans son comportement. Cette communication se fait de manière naturelle et spontanée.

Définition béhaviorisme
Le comportement ne ment pas ?

Une théorie d’apprentissage…

Le béhaviorisme, c’est aussi une théorie d’apprentissage utilisée depuis plus d’un siècle dans l’enseignement. Celle-ci base son efficacité sur l’observation et le comportement. Les approches mentalistes privilégient quant à elles l’instruction verbale. Concrètement, cette pédagogie exploite les comportements pour transmettre du savoir. Cela se traduit par la distribution de récompenses ou de punitions, l’objectif étant de stimuler et d’encourager les bons résultats.

Avec le béhaviorisme, on retrouve cette fameuse idée intemporelle que les élèves apprennent plus efficacement lorsqu’ils sont récompensés pour leur bon travail.

…Basée sur le conditionnement opérant

Selon l’approche béhavioriste, l’enseignement doit être encouragé par des récompenses que l’on appelle des “renforcements positifs”. De la même manière que l’on félicite un animal lorsque l’on souhaite lui apprendre des tours, on stimule l’apprenant. C’est la base de la psychologie du comportement. Quant aux “renforcements négatifs”, ils remplacent les “punitions” qui font suite à un mauvais comportement. Pour les béhavioristes, cette pédagogie encourage l’apprenant à adapter son comportement de manière à recevoir plus de récompenses. On parle de conditionnement opérant. En effet, il s’agit de conditionner l’élève pour l’amener à atteindre ses objectifs. Les récompenses constituent des stimulants qui décuplent sa motivation. Ainsi, le désir d’apprentissage est encouragé.

Les principes du béhaviorisme

Dans l’univers de la psychologie, les approches mentalistes dominent. Le béhaviorisme offre une vision opposée en considérant que les comportements définissent la psychologie. L’appellation philosophique qu’est le mentalisme distingue la dimension interne mentale de la dimension comportementale. Elle considère que la première influence la seconde. De cette réflexion émane une idée : changer un comportement impose de travailler sur le mental. Persuadé que les comportements ne sont pas forcément liés à la pensée, un béhavioriste considèrera cette démarche comme inutile.

Concrètement, le béhaviorisme considère qu’il est improductif de chercher à identifier les causes d’un comportement dans les pensées. Cette approche philosophique est d’avis que nos comportements sont influencés par des facteurs biologiques et environnementaux. Cette vision radicale de la psychologie fait face à de nombreuses critiques.

Les avantages du béhaviorisme

Parmi les avantages de cette théorie pédagogique, on recense tout d’abord une grande motivation des apprenants. On constate également une meilleure attention. En outre, cette méthode d’apprentissage quantifie les progrès et fixe des objectifs clairs. Globalement, les résultats sont rapides et très encourageants car les élèves sont stimulés par leur désir de récompenses.

Les limites du béhaviorisme

Figurant parmi les toutes premières théories d’enseignement, le béhaviorisme est très critiqué. Les anti-béhavioristes considèrent que cette pédagogie limite la considération pour les apprenants. En outre, tous les individus ne seraient pas en mesure de s’adapter à cette manière d’apprendre. On reproche à cette approche éducative de ne pas considérer le fait que les individus ne sont pas tous égaux face à l’apprentissage. Incapable d’expliquer le fonctionnement des émotions, le béhaviorisme ne serait pas à même de comprendre que d’une personne à une autre, la manière d’apprendre est différente.

Julie Devallée

Je vous explique toutes les théories et concepts du développement personnel.

Laisser un commentaire