Relationnel

Triangle de Karpman : En quoi consiste la PNL ?

Par Julie Devallée , le 8 mars 2022
Schéma du triangle de Karpman

Développée au début des années 70, la PNL, ou Programmation Neuro Linguistique, rassemble un ensemble de connaissances et de pratiques appartenant au domaine de la psychologie. Elle intervient dans de nombreux domaines parmi lesquels le développement personnel, le cadre professionnel et l’éducation. D’un point de vue général, la PNL s’applique partout où les notions d’apprentissage, de communication ou de changement sont présentes. L’objectif de cet ensemble de connaissances : mieux se comprendre et mieux se connaître.

Dans cet article, il est également question du fameux triangle de Karpman. Cet outil de la PNL se fait aussi appeler “triangle dramatique”. Avant de vous le présenter, nous allons voir en détails quoi consiste la PNL.

Qu’est-ce que la PNL ?

La PNL, c’est donc un ensemble de connaissances et techniques visant à améliorer le développement personnel. Pour cela, elle étudie le comportement des humains tout en considérant leur environnement. Les méthodes de la programmation neuro linguistique parviennent progressivement à modifier notre perception de des choses. À l’origine, cette vision nous est propre car influencée par nos valeurs, notre éducation, nos traditions ou encore nos croyances. Le but de la PNL : changer cette façon de percevoir pour permettre à chacun d’atteindre ses objectifs. Elle y parviendra grâce à des méthodes et outils qui précipiteront ces changements tout en révélant le potentiel et les ressources de chacun.

programmation neuro-linguistique
Modifier notre perception de des choses.

Pourquoi parle-t-on de programmation neuro linguistique ?

Pour comprendre les termes qui désignent cet ensemble de connaissances, arrêtons-nous sur chacun d’eux. Programmation évoque le fait que notre comportement est conditionné par notre environnement et les différents principes de notre éducation. Inconsciemment, nos actes, réactions et émotions sont influencés par tout ce qui nous a été inculqué. Il s’agit, en quelques sortes, d’une programmation.

Le terme neuro est employé car cette programmation est imprimée dans les circuits neuronaux de notre cerveau. Enfin, on évoque le langage avec le terme linguistique car il révèle notre perception de nous-même. Il peut être verbal ou non verbal.

Le grand principe de la PNL : focaliser sur les moyens d’améliorer les choses plutôt que s’intéresser à ce qui ne va pas. Pour améliorer le développement personnel de chacun, la programmation neuro linguistique identifie nos comportements afin de nous permettre de les modifier malgré le conditionnement de chacun.

Qu’est-ce que le triangle de Karpman ?

Cet outil de la PNL décrit des jeux psychologiques. Lorsque l’on pratique un de ces jeux de manière inconsciente, on cherche à attirer l’attention de notre entourage. Malheureusement, c’est une attention négative que nous captivons avec les comportements de ce fameux triangle dramatique.

Ce jeu psychologique, nous pouvons le pratiquer toute notre vie si nous n’en prenons pas conscience. Sans nous en rendre compte, nous suivons un scénario dictant nos comportements. En outre, si nous communiquons avec un individu suivant, lui aussi, un scénario établi par le triangle dramatique, on assiste à un échange totalement improductif.

Le jeu psychologique du triangle de Karpman rassemble trois comportements.

Persécuteur, Sauveur, Victime.
  • La victime

L’individu qui joue le rôle de la victime vit dans l’espoir que quelqu’un lui vienne en aide. Son comportement : manipuler les autres en les apitoyant. Cette personne est donc entièrement tournée vers elle-même et attend beaucoup de son entourage.

  • Le persécuteur

C’est pour gérer ses angoisses et apaiser ses souffrances que le persécuteur fait souffrir les personnes qui l’entourent. L’individu qui joue ce rôle impose sa façon de voir les choses et affirme avoir toujours raison.

  • Le sauveteur

Sans surprise, le sauveteur vient en aide, mais il le fait sans qu’on le lui demande. S’il agit ainsi, c’est pour son bien-être et non pas pour celui de la personne qu’il aide. L’individu qui suit ce scénario dans le triangle dramatique cherche à se rendre indispensable. Il considère que les autres sont faibles et ont besoin de lui.

Et d’un point de vue plus concret ?

Voici un exemple concret du quotidien qui vous aidera à comprendre ce fameux triangle de Karpman. Cette mise en situation concerne la vie familiale, mais ces comportements peuvent également être étudiés dans le cadre professionnel. Si votre compagnon ou compagne vous annonce que personne n’a pensé à sortir les poubelles qui s’accumulent devant la porte, vous avez plusieurs possibilités de réaction. Dans le rôle de la victime, vous vous plaindrez d’être sans cesse critiqué(e). En tant que persécuteur, vous lui reprocherez ses oublis et en sauveteur, vous vous excuserez et vous rendrez instantanément disponible.

Parvenir à sortir de ces différents rôles consiste à communiquer différemment, à se centrer sur soi sans chercher à attirer l’attention. Concrètement, vous pourriez interroger votre compagnon ou compagne quant à l’objectif de sa remarque. Ainsi, vous connaîtrez le fond de sa pensée et réagirez en conséquence.

À savoir que l’on peut également jouer ses rôles en s’adressant à nous-même. En effet, on peut se victimiser face à une difficulté en se répétant son incompétence, se persécuter en se disant que l’on aurait dû mieux faire ou se sauver en s’obligeant à faire quelque chose que nous ne souhaitons pas.

Comment sortir des jeux psychologiques grâce à la PNL ?

Si vous constatez que dans vos échanges avec les autres, vous cherchez sans cesse à vous justifier ou vous partez dans des interprétations, c’est que vous jouez un jeu psychologique. Dès lors que vous avez identifié ce jeu, vous pouvez travailler pour en sortir. Si l’on reprend notre exemple concret, ne pas rentrer dans votre jeu consistera à formuler une demande claire. Par exemple, vous pourriez répondre à cette remarque en reconnaissant que ses sacs poubelles entassés devant la porte n’ont rien à faire là et en proposant votre aide pour les charger dans la voiture.

Pour éviter de suivre un scénario dans chacune des situations du quotidien, il faut commencer par identifier son comportement. Observez donc vos réactions et soyez indulgent. Rappelez-vous que votre attitude est influencée par des codes qui vous ont permis d’avancer jusqu’à aujourd’hui. À présent, il s’agit simplement de ne plus subir ces comportements dictés par votre “programmation”. Ainsi, vous devez saisir le message de la personne qui s’adresse à vous avant d’interpréter sa remarque. Ne laissez pas votre égo prendre le pouvoir et prenez du recul sur la situation. Recentrez votre réflexion et priorisez l’échange sincère pour arriver à communiquer de manière simple et sans manipulation.

Julie Devallée

Je vous explique toutes les théories et concepts du développement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.