Emotions & Thérapies

L’écoute active, à quoi ça sert ?

Par Julie Devallée , le 13 avril 2022 , mis à jour le 28 avril 2022
Qu'est-ce que l'écoute active ?

L’écoute active, vous avez sûrement déjà entendu parler de cette notion. Aujourd’hui, nous vous proposons une définition complète de ce concept et des bienfaits qu’il peut apporter au niveau relationnel.

Comment définir l’écoute active ?

On peut définir l’écoute active par une forme de communication visant à appréhender les émotions implicitement exprimées par son interlocuteur. Ce concept a été développé par un certain Carl Rogers, psychologue humaniste américain. Aujourd’hui, cette notion d’écoute active basée sur un raisonnement psychologique est très utilisée dans le commerce, mais également en psychothérapie.

En quoi consiste-t-elle de manière concrète ?

Au vu de sa définition, on peut considérer l’écoute active comme une écoute bienveillante. En invitant celui qui écoute à saisir les émotions de son interlocuteur et à ne pas les juger, ce concept favorise la communication entre deux individus. Ainsi, celui qui parle se sent écouté, respecté et libre de s’exprimer. Au final, la communication est sereine et subit moins de freins. En appliquant une écoute active, vous pouvez en apprendre davantage sur votre interlocuteur. Vous pouvez notamment saisir et comprendre ses pensées et ses émotions.

Voici comment fonctionne l’écoute active en pratique :

  • écouter son interlocuteur sans l’interrompre
  • investir toute sa concentration sur celui-ci
  • solliciter son interlocuteur pour qu’il confirme ce que vous avez entendu
  • ne jamais porter de jugements
  • Accepter les sentiments et les émotions ainsi que la manière de les exprimer

Vous avez sans doute remarqué que l’écoute active renvoie à une attitude empathique. Il faut écouter et s’intéresser à son interlocuteur tout en essayant de comprendre ses émotions. De plus, il faut garder l’esprit ouvert et s’investir dans la conversation pour témoigner un réel intérêt. Ainsi, vous favorisez l’échange et limitez les risques d’erreurs d’interprétations.

En quoi l’écoute active est-elle utile dans le commerce ?

Sur la base de ce concept, le vendeur met en place une stratégie visant à recueillir les émotions des clients potentiels. Ainsi, il est en mesure de percevoir les idées auxquelles les acheteurs adhèrent et celles qu’ils repoussent. Pour obtenir ces informations, le commercial pose des questions ouvertes et pratique une écoute bienveillante. En d’autres termes, il offre une grande liberté de réponses et consent à ne porter aucun jugement sur les arguments de son interlocuteur. L’objectif de cette écoute bienveillante : empêcher les erreurs d’interprétations et les jugements hâtifs. Pour un vendeur, le concept d’écoute active implique également d’utiliser les silences et de rester empathique pour gagner la confiance de son interlocuteur. Se sentant écouté, compris et respecté, l’acheteur potentiel est serein et s’exprime dans un climat de confiance.

Qu’apporte-t-elle dans la vie quotidienne ?

Si vous pratiquez l’écoute active avec votre entourage, vous en tirerez de nombreux bénéfices. Voici les avantages que vous récolterez en offrant une oreille attentive et bienveillante à vos proches :

  • anticiper les controverses et les conflits
  • anticiper les besoins et craintes de vos interlocuteurs
  • favoriser leur confiance en eux
  • améliorer votre relationnel en général
  • faciliter la recherche de solutions
  • gagner la confiance de votre entourage

Et dans le domaine de la psychothérapie ?

Les psychologues utilisent le concept d’écoute active pour venir en aide à leurs patients. S’ils leur adressent cette écoute bienveillante, c’est pour leur permettre de se sentir pleinement écouté, respecté et compris. Ainsi, les patients libèrent leur parole et se confient plus aisément. Le travail du psychologue est alors facilité et la relation de confiance installée.

En posant des questions impliquant des réponses sans jugements, en reformulant les dires de son patient et en lui adressant une réelle empathie, le psychologue encourage son processus de réflexion et sa prise de recul sur sa situation. Mais attention, l’écoute active consiste à comprendre les sentiments de son interlocuteur tout en préservant une certaine distance. Pour celui qui pratique cette écoute bienveillante, ce recul implique de garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas de sa propre souffrance, mais bien celle de son interlocuteur.

 

 

Julie Devallée

Je vous explique toutes les théories et concepts du développement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.