Emotions & Thérapies

L’hypnose régressive pour découvrir ses vies antérieures

Par Julie Devallée , le 2 juin 2022 , mis à jour le 3 juin 2022
hypnose vie antérieure

L’hypnose régressive est utilisée pour permettre à une personne de visiter ses souvenirs passés. Mais pour ses adeptes, il ne s’agit pas de souvenirs classiques comme ceux de l’enfance par exemple. L’objectif est de se rappeler de ce qu’il nous est arrivé avant notre naissance. En effet, de nombreuses cultures croient dur comme fer à la réincarnation. Mais ce phénomène reste un mystère pour tous ceux qui s’y intéressent. Du point de vue de certains, l’hypnose régressive peut apporter des éléments de réponse.

Naturellement, cette pratique possède ses détracteurs. À tous ceux qui assurent avoir visité une de leur vie antérieure grâce à l’hypnose régressive, ils évoquent des vies rêvées ou imaginées, et non pas vécues. Quoi qu’il en soit, nous vous proposons d’en apprendre un peu plus sur la régression vie antérieure. En quoi consiste cette pratique ? Est-elle source de bienfaits ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce que l’hypnose régressive ?

Vous l’avez compris, l’hypnose régressive est une expérience spirituelle dont le but est de découvrir une ou plusieurs vies antérieures. Cette idée provient de la religion bouddhiste qui part du principe que chaque organisme vivant change d’enveloppe charnelle pour vivre plusieurs vies. Une âme peut donc passer d’un humain à un animal et vice versa.

Pour qu’une séance d’hypnose régressive soit réussie, l’individu doit atteindre un état de conscience modifié. Malheureusement, il arrive que l’expérience rate. Si vous tentez l’aventure, sachez que votre hypnothérapeute ne vous suggèrera ni histoires, ni images. Il vous guidera simplement vers cet état de conscience modifié et vous aidera à reprendre conscience de manière progressive. Pendant que vous visiterez une de vos vies antérieures, il restera en retrait.

aller vers le bas

L’hypnose régressive est-elle bénéfique ?

Sur l’éventualité de l’existence de vies antérieures, les avis sont très partagés. Difficile de croire qu’après notre mort, notre esprit ou notre âme se glisse dans une autre enveloppe charnelle pour vivre une autre vie sans se rappeler “consciemment” de la précédente. Et pourtant, nombreux sont ceux qui pensent que cela est possible. Certains en sont même convaincus. Pour ces deux catégories de personnes, l’hypnose régressive est un moyen de conforter leur point de vue.

Qu’il s’agisse de rêves ou de vies antérieures, l’expérience offerte par l’hypnose régressive se révèle très bénéfique. En effet, les personnes qui consultent un hypnothérapeute spécialisé dans la régression vie antérieure connaissent une forme d’apaisement. Les images qu’elles visualisent, qu’elles soient le fruit de leur imagination ou le souvenir d’une vie antérieure, leur permettent de débloquer des situations, de retrouver une forme de sérénité ou encore de retrouver une estime d’eux-mêmes.

Vous continuez à vous interroger sur la nature des images que vous visualiserez pendant votre séance d’hypnose régressive ? Souvenirs réels ou imaginés, il n’est pas indispensable de répondre à cette question. Dans les deux cas, cette expérience peut vous être bénéfique. Si vous pensez découvrir une réelle vie antérieure, alors tant mieux, vous aurez confirmé l’existence de la réincarnation. S’il s’agit de souvenirs imaginés, ils proviennent tout de même de votre subconscient. Ils peuvent donc vous aider à mieux vous connaître et à comprendre certains aspects de votre personnalité. En termes de développement personnel, cette expérience peut se révéler très enrichissante.

Et si c’était vrai ?

Bien évidemment, qui est en mesure de dire que tout ceci est faux ? Des milliards de personnes pensent que cela est vrai depuis des millénaires, (hindouistes, Bouddhistes entre autre) et bien que beaucoup trouvaient cela risible, force est de constater que des personnes n’ayant aucun attrait à la base pour ce type de croyance se trouvent complètement chamboulées.

Dans de nombreux cas de ce type, il a été démontré que les déclarations d’enfants (Source : University of Virgina ) correspondent exactement à des faits concernant la vie et la mort d’une personne décédée. Certains enfants ont des taches et des particularités de naissance qui correspondent à des blessures ou à d’autres marques sur la personne décédée dont l’enfant se souvient encore.

Troublant, n’est-ce pas ?

Dans de nombreux cas, des rapports post-mortem ont confirmé ces correspondances. Les enfants plus âgés peuvent conserver ces souvenirs apparents, mais ils semblent généralement s’estomper vers l’âge de sept ans. Ces cas ont été retrouvés dans le monde entier, y compris en Europe et aux USA.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Julie Devallée

Je vous explique toutes les théories et concepts du développement personnel.

Laisser un commentaire