Conscience

La loi du miroir : comment les autres peuvent-ils nous aider à mieux nous connaître ?

Par Elia Lutz , le 12 juillet 2022 , mis à jour le 12 juillet 2022
loi du miroir énergie

Il s’agit plus ici d’un retour d’expérience personnelle que j’ai envie de partager aujourd’hui avec vous qu’une approche psychologique stricto sensu de la loi du miroir. Je préfère laisser cela à des professionnels qui sauront bien mieux que moi vous expliquer ce processus dans sa dimension psychique.

Tout comme de nombreuses personnes, il m’arrive régulièrement de me retrouver face à des gens ou des situations qui vont venir éveiller en moi diverses émotions excessives comme trop d’agacement, trop d’énervement voire même trop d’admiration. Longtemps j’ai cru que ces personnes ou situations étaient la source même de ces émotions souvent chaotiques que je pouvais ressentir. Je n’avais tout simplement pas saisi pleinement le véritable rôle de l’autre.

La vie ou l’univers selon les croyances de chacun fait que ces évènements ou situations se reproduisent et c’est justement cette reproduction qui m’a poussée à vouloir comprendre ce “mécanisme”. Qu’est-ce que la vie ou l’univers veut me dire ? Dois-je voir dans ces évènements qui se répètent le reflet de quelque chose que je ne veux pas percevoir chez moi ? C’est à partir de ce constat que j’ai décidé d’en savoir plus sur le sujet. J’ai pu me rendre compte qu’intellectualiser un phénomène n’est pas forcément toujours suffisant pour l’intégrer. Il est souvent nécessaire de passer par le corps, une compréhension dans la matière.

Qu’est-ce qu’est la loi du miroir ?

réflexions dans plusieurs miroirs

C’est se voir soi-même dans l’autre et d’observer en conscience ce qui génère en nous ces émotions excessives. Le but étant de saisir ce phénomène afin de mieux comprendre qui nous sommes. De regarder, toujours en conscience, les différentes facettes de notre personnalité, c’est-à-dire notre part de lumière ainsi que notre part d’ombre.

La loi du miroir nous dit que souvent ce que nous ne supportons pas chez l’autre c’est quelque chose qui est présent chez nous mais que nous ne voulons pas accepter. L’acception est une clé importante pour comprendre ce phénomène et l’intégrer.

Il s’agit comme souligné précédemment d’une émotion exacerbée qui est provoquée par l’autre ou une situation, quelque chose d’épidermique. Il se peut que ce soit quelque chose qui n’est pas visible au premier abord car c’est quelque chose d’enfouie. Alors comment se rendre compte de quelque chose “d’invisible” me direz-vous ? C’est là que l’autre prend tout son importance et que la loi du miroir s’actionne. Car lorsque nous ne sommes pas en paix avec une facette de nous-même, nous ne voulons pas la considérer, nous la rejetons. Nous sommes en quelque sorte dans un déni.

L’acception de ces parts de nous, c’est reconnaître qu’elles existent, sans pour autant les nourrir ou les exhiber. Nous sommes tous des êtres imparfaits et c’est avec bienveillance et amour, sans jugement, que nous devons les regarder et les accepter.

Faire la paix avec nous-même est quelque chose qui peut être difficile et pourtant cela est nécessaire. Bien trop galvaudées aujourd’hui je le reconnais, la bienveillance tout comme la résilience sont utilisées à tort et à travers. Et pourtant elles sont l’une et l’autre d’une importance capitale.

Faire le choix de se pencher sur la loi du miroir c’est avant tout faire le choix de sortir de certains schémas. Pour certains d’entre nous, cela peut être vécue véritablement comme une souffrance. Tout dépend de ce que nous voulons être pour nous-même et pour les autres.

Nous ne pouvons pas toujours réagir comme il le faudrait, acceptons-le et faisons en sorte d’être la meilleure version de nous-même sans pour autant rejeter notre part d’ombre.

Qu’est-ce qu’être bienveillant avec soi-même ?

personne dans un miroir

C’est être à l’écoute de ses émotions, accepter d’être imparfait, c’est aussi faire preuve de compassion vis-à-vis de soi-même, ne pas se rejeter, savoir dire non aux autres car c’est se dire oui à soi etc.

Les autres nous montrent donc en quelque sorte ce que nous devons “réparer” car nous attirons et nous projetons sur les autres ce que nous n’acceptons pas en nous.

Lorsque l’on parle de loi du miroir et par conséquent d’acception il est nécessaire aussi d’évoquer la loi d’attraction.

La loi d’attraction et la loi du miroir

Les deux sont conjointement liés.

En quelques mots, la loi d’attraction c’est attirer à soi ce que nous sommes et lorsque nous attirons notre opposé (anti-miroir) c’est souvent que nous sommes dans la non-acceptation. C’est pourquoi il est important d’être dans cette démarche d’acceptation.

Bien sûr que l’acceptation est difficile, car elle demande beaucoup de courage, de persévérance et de l’honnêteté avec soi-même.

Mais cela n’en vaut-il pas la peine d’aller vers la meilleure version de nous-même, qu’en pensez-vous ?

Elia Lutz

Laisser un commentaire