Emotions & Thérapies

Qu’est-ce que le “god complex” ou le complexe de dieu ?

Par Julie Devallée , le 1 mars 2022 , mis à jour le 4 mai 2022
Complexe de dieu

Une croyance inébranlable en sa supériorité, un refus d’admettre une possibilité d’échec ou d’erreur, des opinions personnelles incontestables, avez-vous déjà entendu parler du complexe de dieu ? Voici quelques explications concernant ce trouble de la personnalité.

Le complexe de dieu, c’est quoi exactement ?

Il ne s’agit pas d’une maladie ni d’un terme médical. Ces mots ont été employés pour la première fois par un psychanalyste du nom de Ernest Jones. Né en 1 879 au pays de Galle, il a notamment institutionnalisé la psychanalyse au Royaume Uni et écrit une biographie sur Sigmund Freud.

Aujourd’hui, un individu que l’on considère atteint du complexe de dieu pense que l’échec lui est et lui sera toujours inconnu. Il ne peut admettre l’éventualité d’un raté dans tout ce qu’il entreprend. Même si vous lui présentez les preuves d’une de ses erreurs, il ne la reconnaîtra pas. Selon la personne concernée par le “god complex”, sa vision du monde est bien plus que la nôtre : une philosophie et une vérité absolue. Supérieur à tout un chacun, cet individu illusionne sa puissance égalant celle d’un dieu.

Par ailleurs, il est si puissant qu’il est persuadé que ses idées ne peuvent être réfutées. Sa très haute opinion de lui l’amène à penser qu’il peut réaliser des choses normalement impossibles pour l’Homme. En outre, son opinion étant supérieure à tout un chacun, il se pense au-dessus des règles. C’est pourquoi les personnes atteintes de ce complexe ignorent parfois les règles de vie en société, exigent des privilèges et une réelle considération.

Comment se manifeste-t-il et qui concerne-t-il ?

Une confiance en soi démesurée, une impossibilité de remise en question, des erreurs qui ne peuvent être admises, voici les principaux “symptômes” d’un complexe de dieu. On peut ajouter une prétention à trouver toutes les solutions pour résoudre des problèmes avant même de connaître leur nature.

Autosatisfaction, prétention, égocentrisme ou orgueil, ces défauts, bien que difficiles à supporter, ne permettent pas de parler instantanément de complexe de dieu. Ces traits de caractère vous font peut-être penser à la mégalomanie. Dans ce cas, les personnes présentent également une forte estime de soi et amplifient leurs capacités. Mais atteints du “god complex”, les individus pensent pouvoir accomplir des choses humainement impossibles. De plus, ils sont persuadés de leur supériorité dans tous les domaines.

Les études révèlent que les psychologues et médecins sont particulièrement concernés par ce trouble de la personnalité. On le rencontre également chez les hommes politiques et les chefs d’entreprise. La plupart du temps, il s’agit de personnes cultivées exerçant un métier de pouvoir et/ou nécessitant de solides connaissances et une expertise.

Julie Devallée

Je vous explique toutes les théories et concepts du développement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.