Emotions & Thérapies

Tout savoir sur l’agoraphobie

Par Julie Devallée , le 3 mai 2022 , mis à jour le 4 mai 2022
tout savoir sur l'agoraphobie

Tout le monde a déjà entendu parler de ce trouble psychologique qui peut se manifester à n’importe quel âge. Lorsqu’il s’est installé, il peut devenir très handicapant. Mais qu’est-ce que l’agoraphobie exactement ? Nous allons vous l’expliquer en détails dans cet article.

L’agoraphobie : définition

Du point de vie psychiatrique, l’agoraphobie se définit ainsi : peur de sortir de chez soi et/ou de ne pas pouvoir sortir facilement d’un lieu. Comme son nom l’indique, ce trouble est une phobie qui peut devenir très handicapante au quotidien. Heureusement, il existe des méthodes pour surmonter l’agoraphobie.

Les principaux symptômes de l’agoraphobie

Les symptômes de ce trouble se manifestent lorsque l’individu se trouve dans des situations qui l’effraient. Dans ce cas il peut présenter :

  • des palpitations
  • des vertiges
  • des douleurs abdominales ou thoraciques
  • de la tachycardie
  • des difficultés à respirer
  • des tremblements.

Vous l’avez peut-être remarqué, ce sont les symptômes d’une véritable crise d’angoisse. Si vous présentez certains d’entre eux, mais n’êtes pas sûr de souffrir d’agoraphobie, sachez qu’un psychologue peut vous faire passer un test spécifique pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

symptômes agoraphobie

Dans quel cas se manifestent les symptômes de l’agoraphobie ?

Cette peur panique de sortir de chez soi ou de ne pas pouvoir s’échapper d’un lieu se manifeste dans différentes situations. Les plus fréquentes sont les suivantes :

  • tous les lieux exigus, clos et/ou isolés
  • la foule
  • les zones très vastes, vides et très isolées dans lesquelles on perd rapidement ses repères.

Ces situations se répétant régulièrement, l’agoraphobie peut devenir très handicapante au quotidien. Les individus les plus touchés ont beaucoup de mal à sortir de chez eux. D’autres ne peuvent se rendre en ville, traverser une rue piétonne ou monter dans un bus.

Quelles sont les causes de l’agoraphobie ?

D’une personne à l’autre, les causes de l’agoraphobie varient. Parfois, elles ne peuvent être expliquées car ces angoisses sont complètement insensées. Elles surviennent d’un jour à l’autre, généralement à l’âge adulte et deviennent de plus en plus importantes au fil du temps. Une fois installées, les angoisses sont difficiles à apaiser. Il arrive que l’agoraphobie se manifeste suite à un traumatisme. En outre, les recherches sur l’agoraphobie ont révélé que les personnes ayant déjà connu des crises d’angoisse sont plus sujettes au développement de ce trouble.

Comment soigne-t-on l’agoraphobie ?

Les psychologues sont les plus à même d’aider les patients à vaincre ce trouble très handicapant. D’autres thérapeutes pratiquant des médecines douces peuvent aider les individus à surmonter leurs angoisses. Mais c’est la thérapie comportementale et cognitive qui se révèle la plus efficace pour soigner l’agoraphobie. Cette méthode consiste, entre autres, à placer l’individu dans des situations anxiogènes pour lui permettre de surmonter ses peurs. Ces expositions se font de manière progressive. L’idée n’est pas de noyer la personne dans une foule dense sans ménagement. La thérapie démarre toujours en douceur et parfois par des mises en situation fictives.

Peut-on prendre des médicaments pour soigner l’agoraphobie ?

Les psychiatres sont en mesure de prescrire certains médicaments pour limiter les crises d’angoisse dues au trouble d’agoraphobie. Il s’agit généralement d’anxiolytiques qui visent à soulager l’anxiété des personnes très angoissées à l’idée de sortir de chez elle ou de se retrouver sans des situations que nous avons évoquées précédemment. Les traitements peuvent être réguliers ou ponctuels en fonction des besoins et de l’état de chaque patient. En effet, certains prennent des médicaments à long terme pour anticiper les crises tandis que d’autres n’y ont recours que lorsqu’une crise se présente.

Quoi qu’il en soit, les médicaments n’offrent pas la meilleure option de guérison. Pour se libérer de ce trouble, il faut réussir à vaincre ses plus grandes peurs sans avoir recours aux médicaments.

Julie Devallée

Je vous explique toutes les théories et concepts du développement personnel.

Laisser un commentaire