Conscience

Qu’est-ce donc que la serendipité ?

Par Julie Devallée , le 15 mars 2022 , mis à jour le 19 avril 2022
Qu'est-ce que la serendipité ?

La sérendipité, avez-vous déjà entendu ce mot ? Peu commun, il existe bel et bien dans la langue française. Digne d’intérêt, il fait l’objet de cet article qui vous révèlera son origine, son sens et ce que vous pourrez en tirer à titre personnel.

D’où vient le mot “sérendipité” ?

Le mot sérendipité s’inspire d’un nom d’île : l’île de Serendib située dans la région du Sri Lanka. Pour définir ses origines, il faut revenir en 1 557. Au cours de cette année, un conte est publié et narre un long voyage effectué par “Les trois princes de Serendib“. Guidée par la curiosité de ces trois personnages, cette aventure aboutira à de merveilleuses découvertes. Après la publication de cet ouvrage, un nouveau mot apparaît : “serendipity”. Très usité par les anglophones aujourd’hui, il arrive en France 200 ans plus tard. Encore peu connu dans notre langue, son sens garde une dimension plutôt abstraite.

Que signifie “sérendipité” ?

On peut définir ce terme ainsi : une découverte faite par une personne clairvoyante suite à un imprévu, un raté ou un incident. On utilise notamment le mot sérendipité pour décrire des situations aboutissant à une découverte complètement inattendue, mais déterminante. Par exemple, le chercheur qui fait une grande découverte scientifique suite à un imprévu.

En quoi le terme sérendipité peut-il susciter notre intérêt ?

Dans de très nombreux ouvrages historiques, vous lirez que de grandes découvertes sont liées à la sérendipité. Vous avez sûrement à l’esprit une invention issue, non pas d’une création, mais d’une découverte résultant d’une recherche dédiée à un autre but. Cette sérendipité a donc permis, plusieurs fois dans l’histoire de l’humanité, des avancées importantes dans différents domaines.

Finalement, nous lions aisément ce terme aux notions de surprise et de hasard. Néanmoins, il ne s’agit pas uniquement de cela. Bien qu’elle désigne des découvertes émanant de l’imprévu, la sérendipité impose un certain niveau de connaissances et une réelle perspicacité. En effet, entrevoir le potentiel d’une situation surprenante et inattendue n’est pas chose facile.

On peut également lier la sérendipité à un état d’esprit. En effet, réaliser ce type de découverte impose de savoir prendre du recul et de posséder une bonne capacité d’analyse. Il faut accepter l’imprévu et s’ouvrir à une nouvelle éventualité tout en acceptant de s’éloigner de son but premier. Lorsque la mission échoue, le chercheur doit faire preuve de patience, mais aussi de calme. S’il ne parvient pas à garder ses pleine facultés mentales suite à un découragement ou un agacement, il ne sera pas en mesure de percevoir le potentiel de l’imprévu. Pour faire preuve de sérendipité, il faut donc dédramatiser les échecs et observer les choses d’un autre point de vue.

Un esprit ouvert pour plus de réussites

Cet état d’esprit est très bénéfique dans les domaines créatifs. Les peintres, les écrivains ou encore les sculpteurs ne peuvent que décupler leur talent et multiplier les œuvres en adoptant cette philosophie. En d’autres termes, la sérendipité nous invite à garder l’esprit ouvert pour tenter d’autres approches et nous découvrir d’autres potentiels. En termes de développement personnel, cette façon de voir les choses peut se révéler très enrichissante. Au lieu d’abandonner et de tirer un trait sur un projet, vous pourriez l’aborder sous un autre angle ou le transformer en fonction de vos découvertes et de vos capacités !

De cette manière, vous serez amené à innover, à révéler votre esprit créatif et à vous laisser surprendre par vos propres capacités !

Julie Devallée

Je vous explique toutes les théories et concepts du développement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.