Entreprendre

Syndrome de l’imposteur, que faire ?

Par Julie Devallée , le 16 mars 2022 , mis à jour le 19 avril 2022
Qu'est-ce que le syndrome de l'imposteur ?

Les personnes touchées par le syndrome de l’imposteur réussissent dans la vie, mais elles sont incapables de s’attribuer le mérite de leurs succès. Zoom sur cet état psychologique empêchant toute forme d’épanouissement personnel.

Le syndrome de l’imposteur, qu’est-ce que c’est ?

On parle également du complexe d’imposture pour désigner ce syndrome très handicapant au quotidien. Mis en lumière à la fin des années 70 aux États-Unis, ce concept peut être défini ainsi : une sensation de doute permanente quant à ses capacités et une tendance à se sentir illégitime quant au statut occupé. Dans ces cas, les individus sont incapables de s’approprier leurs propres réussites. Ils les attribuent donc au hasard ou à la chance. Cet état d’esprit révèle un réel manque d’estime de soi et génère une remise en question permanente.

En outre, les personnes concernées par ce syndrome se perdent dans un cycle sans fin puisque le doute constant place des barrières empêchant toute construction de projets et limitant considérablement les chances de succès. Cette absence de réussite ramène au doute et à une remise en question. Enfin, ce sentiment de n’être qu’imposteur fait naître une crainte : la peur de la découverte de l’imposture.

Au final, les personnes touchées par le syndrome de l’imposteur vivent dans un état de stress quasi permanent. À long terme, cette situation est très néfaste car elle débouche souvent sur un burn out ou une dépression.

Quelles en sont les causes ?

D’après les spécialistes, les causes du syndrome de l’imposteur seraient multiples. Parmi les plus probables, on recense une mise sous pression intense au sein du cercle familial. Les personnes dans cet état d’esprit auraient fait face à de fortes exigences de la part de leurs parents notamment dans les milieux scolaire et professionnel. Ce trouble peut également toucher des personnes issues de classes moyennes propulsées à des postes très élevés ou encore des individus en situation de minorité du point de vue de l’origine ou du genre.

Quel que soit l’élément déclencheur, le syndrome de l’imposteur entraîne une remise en question constante et empêche la personne de percevoir son potentiel et ses capacités. Dans cet état d’esprit, il est impossible de s’épanouir au travail ou dans la vie personnelle.

Comment reconnaître le syndrome de l’imposteur ?

Aujourd’hui, le complexe d’imposture n’est pas reconnu comme une véritable pathologie. On évoque plutôt un état psychologique qui touche pourtant de nombreuses personnes. Vous vous demandez si vous ou un de vos proches êtes concernés ? Voici les signes qui peuvent traduire ce fameux syndrome de l’imposteur :

  • Un manque de confiance permanent
  • Une dévalorisation de tous ses accomplissements
  • Une attribution systématique de tous ses succès à des facteurs extérieurs
  • Une exigence très élevée envers soi
  • Un investissement démesuré par rapport au travail demandé pour dissimuler son, soi-disant, manque de compétences en valorisant une énorme quantité de travail
  • Un refus catégorique de faire l’objet de toutes les attentions
  • Une tendance à la dévalorisation constante

Comment réagir ?

Comment réagir au syndrome de l'imposteur ?
Comment réagir au syndrome de l’imposteur ?

Il est, bien sûr, possible de s’extirper de ce cercle infernal qui nuit considérablement à l’épanouissement personnel. Mais vous n’y parviendrez qu’après en avoir pris conscience et à condition de le vouloir vraiment. Avant de vous reprendre en main, sachez ce que signifie concrètement sortir du syndrome de l’imposteur : retrouver une estime de soi et se réapproprier ses propres réussites. Voici donc nos conseils pour retrouver un état d’esprit serein :

Acceptez votre situation et sollicitez de l’aide

Reconnaissez et acceptez votre situation. Soyez honnête avec vous-même et n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un psychologue, d’un thérapeute ou d’un coach de vie. N’ayez pas peur de parler de votre état à une ou plusieurs personnes qui pourront vous aider. Gardez à l’esprit que vous n’êtes pas seul dans cette situation et dépassez votre gêne pour mettre toutes les chances de votre côté et transformez votre démotivation en motivation.

Soyez objectif et indulgent

Jusqu’à maintenant vous attribuiez vos succès à des facteurs extérieurs. À présent, vous devez changer de point de vue et observer vos réussites d’un œil objectif. Ainsi, vous constaterez que vos propres ressources vous ont permis de réaliser des projets.

Sachez rebondir en cas d’échec

Changez également votre regard sur vos échecs. Rater quelque chose n’est pas uniquement négatif. Les erreurs sont souvent enrichissantes et invitent à recommencer avec de nouvelles perspectives. Tout le monde connaît ce fameux dicton : “C’est en faisant des erreurs que l’on apprend”.

Acceptez les compliments

Ce n’est pas parce que vous cultiviez une mauvaise opinion de vous que votre entourage fait de même. Les personnes bienveillantes peuvent vous aider à retrouver confiance en vous. Soyez à l’écoute et acceptez l’image positive qu’elles ont de vous. Au travail comme à la maison, ces personnes vous aideront à reconnaître votre potentiel.

Ne cherchez pas la perfection à tout prix !

Vous ne pouvez pas exceller dans tout ce que vous entreprenez, mais personne ne le peut ! D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’atteindre la perfection en permanence pour être performant. Identifiez vos forces et exploitez-les pour donner le meilleur de vous-même. Soyez satisfait d’avoir fait de votre mieux même si le résultat n’est pas parfait. Quant à vos faiblesses, rien ne vous empêche de les travailler pour améliorer votre développement personnel et atteindre tous vos objectifs.

Julie Devallée

Je vous explique toutes les théories et concepts du développement personnel.

Laisser un commentaire