Devenir intervenant en étiopathie : la fiche métier

formation étiopathe

L’étiopathie est une thérapie visant à identifier les causes de certains maux avant de les soulager. Comment ? En appliquant des méthodes manuelles. C’est donc avec ses mains qu’un étiopathe agit sur les systèmes digestif, nerveux, articulaire et musculaire dans le but d’apaiser des douleurs. Si vous envisagez d’exercer le métier d’intervenant en étiopathie, cet article devrait vous intéresser.

Qu’est-ce que l’étiopathie ?

L’étiopathie est une thérapie manuelle proche de l’ostéopathie. Les manipulations réalisées par l’étiopathe ont pour but d’apaiser les symptômes d’une blessure musculaire ou articulaire par exemple. Le terme étiopathie provient de deux mots grecs : “etios” qui signifie cause et “pathos” que l’on peut traduire par souffrance. Cette thérapie uniquement manuelle intègre un travail d’investigation puisque l’étiopathe s’applique à identifier l’origine et les causes des maux de ses patients. Ce travail de recherche est indispensable pour élaborer une stratégie efficace visant à apaiser les douleurs. En fonction des informations collectées, le thérapeute réalisera des gestes précis qui rétabliront le bon fonctionnement de l’organisme en éliminant les déséquilibres.

Quelles sont les missions d’un étiopathe ?

Avant d’user de ses méthodes pour apaiser les maux de son patient, un étiopathe échange avec ce dernier. Lors de cet entretien, il écoute et examine les problématiques et besoins de la personne qui sollicite son aide. L’étiopathe pose de nombreuses questions pour prendre en compte tous les antécédents de son patient. Ce n’est qu’une fois qu’il a collecté un grand nombre d’informations qu’il peut mettre en place une stratégie visant à soulager différents maux.

En étudiant tous les symptômes de son patient, l’étiopathe peut établir des liens entre eux et identifier la source des éventuelles douleurs. En s’appuyant sur ses connaissances théoriques, il parvient donc à établir une sorte de diagnostic étiopathique qui servira de base à son intervention. Il réalisera donc des gestes spécifiques pour tenter de rétablir l’équilibre du patient et générer, ainsi, un mieux-être.

Avec ses mains, ce thérapeute peut apaiser certains maux, mais il ne peut guérir les maladies. Il s’agit uniquement d’en calmer les symptômes. Ses patients le sollicitent notamment pour soulager les douleurs liées à des blessures musculaires ou articulaires, à des migraines ou des troubles digestifs. L’étiopathe peut également venir en aide aux personnes qui souffrent d’angoisses et d’insomnies.

Et l’intervenant en étiopathie dans tout ça ?

Pour exercer en tant qu’étiopathe, il faut avoir suivi plusieurs années d’étude dans une faculté d’étiopathie. Pour une reconversion professionnelle, mieux vaut prétendre à une activité d’intervenant en étiopathie. Cette profession peut être exercée sans condition de diplôme, mais il est préférable de suivre une formation pour apprendre à maîtriser tous les aspects et toutes les pratiques de cette méthode thérapeutique. Vous pourrez suivre une formation dans une école ou un institut d’enseignement privés. Certaines formations mêleront plusieurs techniques thérapeutiques. À vous d’étudier les différentes formules proposées.

Lorsque vous serez formé, vous pourrez vous installer en tant qu’intervenant en étiopathie indépendant pour conseiller et informer quant aux bienfaits de cette thérapie auprès de professionnels de santé par exemple. Vous pourrez travailler dans un cabinet d’étiopathie pour assister un étiopathe ou d’autres thérapeutes dédiés au bien-être.

Quelles sont les qualités requises pour devenir intervenant en étiopathie ?

Pour évoquer et/ou pratiquer cette méthode thérapeutique, il faut posséder de solides connaissances en anatomie, mais il faut également connaître tous les principes et les aspects théoriques et pratiques de l’étiopathie. Du coté des qualités humaines, un excellent sens relationnel s’impose. Il faut être patient et offrir une oreille attentive à ses patients. Ces derniers attendent de la bienveillance, un climat de confiance, de la rigueur et des gestes parfaitement maîtrisés. Si vous manipulez vos patients, il faudra disposer d’une bonne condition physique car vous devrez rester debout durant de longues heures.