Devenir intervenant en réflexologie plantaire : la fiche métier

fiche métier reflexologie plantaire

Grâce à la réflexologie plantaire, les thérapeutes peuvent apaiser certaines douleurs et troubles émotionnels. Cette médecine alternative peut agir sur les plans préventif et curatif. Vous aimeriez orienter votre reconversion professionnelle dans ce domaine ? Sachez que vous pouvez facilement exercer le métier d’intervenant en réflexologie plantaire. Voici quelques informations à connaître avant de vous lancer.

La réflexologie plantaire, c’est quoi ?

Pratiquée depuis l’antiquité, la réflexologie plantaire est un art ancestral. Réputée depuis des millénaires, cette médecine douce peut agir sur l’ensemble de l’organisme. Pour soulager les patients, elle utilise différentes techniques de massage d’acupression appliquées sur le dessous des pieds.

Le principe de base de la réflexologie plantaire : l’existence de zones réflexes sur la voûte plantaire. Concrètement, chaque organe du corps est représenté par un point réflexe. Ainsi, le pied serait une représentation du corps humain dans son ensemble. En stimulant les zones réflexes et en étudiant ces derniers, le thérapeute peut donc localiser les dysfonctionnements à l’origine des maux de son patient. Ainsi, il peut agir sur les organes concernés et tenter de rétablir l’équilibre.

Quels sont les bienfaits de la réflexologie plantaire ?

La réflexologie plantaire agit sur les plans émotionnel, psychique et physique. Ainsi, elle présente de multiples bienfaits. Voici une courte liste des systèmes sur lesquels cette médecine douce peut influer de manière à soulager les patients :

  • La sphère ORL
  • L’équilibre digestif
  • Le système hormonal
  • La peau
  • Le système cardiovasculaire
  • Le système nerveux
  • Les maladies psychosomatiques

La liste est bien plus longue car toutes les parties du corps possèdent une zone réflexe sur la voûte plantaire.

Formation réflexologie plantaire

Où exerce l’intervenant en réflexologie plantaire ?

En tant qu’intervenant en réflexologie plantaire indépendant, vous pouvez ouvrir votre propre cabinet, mais vous n’aurez pas le statut de réflexologue. Ce métier impose d’avoir suivi une longue formation et de maîtriser tous les gestes visant à soulager les patients. Une réelle expérience et une véritable expertise s’imposent donc. Pour devenir intervenant en réflexologie, vous n’êtes pas obligé de suivre une formation, mais nous vous le conseillons fortement. En effet, parler de cette médecine douce impose d’en connaître tous les principes. Dans votre cabinet, vous recevrez vos clients et parlerez avec eux de leurs troubles et déséquilibres. Vous leur donnerez de nombreux et précieux conseils pour rétablir l’équilibre et accéder au bien-être.

Votre attestation de formation vous permettra également d’être employé par un réflexologue ou tout autre thérapeute possédant son propre cabinet. Ce dernier s’appuiera sur vos connaissances pour compléter son intervention auprès de ses patients. Les intervenants en réflexologie plantaire peuvent également faire découvrir cette médecine alternative aux professionnels de santé. Dans ce cas, vous devrez l’aborder sous tous ces aspects.

Comment devenir intervenant en réflexologie plantaire ?

Le meilleur moyen de devenir intervenant en réflexologie plantaire est de suivre une ou plusieurs formations. De nombreux établissements privés en proposent. Vous pourrez prendre contact avec eux via Internet. Bien sûr, vous avez toujours la possibilité de vous installer en tant qu’indépendant sans suivre de formation, mais mieux vaut développer vos connaissances en matière de réflexologie plantaire pour gagner la confiance de vos futurs collaborateurs et/ou clients. Pour approfondir votre expertise, inscrivez-vous à des stages et des séminaires. Mieux vous serez formé, mieux vous serez armé pour trouver des clients ou travailler en collaboration avec des thérapeutes.