Devenir hypnothérapeute : La fiche métier

devenir hypnothérapeute

De plus en plus de personnes se tournent vers l’hypnothérapie pour apaiser leurs phobies, leurs angoisses ou pour tenter de sortir d’une dépression. Si votre reconversion professionnelle vous amène à découvrir les techniques de l’hypnose thérapeutique, vous pourrez venir en aide à ces personnes. Dans cet article, nous vous donnons quelques informations et conseils pour préciser votre projet.

En quoi consiste le métier d’hypnothérapeute ?

Grâce à l’hypnose, ce thérapeute aide ses  clients à apaiser certaines pathologies psychiques. Anxiété, phobies, dépression et bien d’autres peuvent être soulagées par les différentes techniques de l’hypnose. En effet, celle-ci peut agir sur notre inconscient. En modifiant notre état de conscience, l’hypnothérapie peut nous aider à dépasser certains blocages. Ces améliorations sont très bénéfiques et, surtout, durables.

Ainsi, l’hypnothérapeute accompagne son client vers un état de bien-être ou de mieux-être. Pour y parvenir, il ne doit pas uniquement se contenter d’appliquer les techniques de l’hypnose. Il doit également engager son esprit d’analyse et rester à l’écoute de son client pour comprendre ses besoins. Avant d’envisager un programme d’accompagnement thérapeutique, l’hypnothérapeute doit identifier les blocages chez son client. Ensuite, il fixera des objectifs et guidera ce dernier vers la résolution de ses problématiques psychiques.

Les missions concrètes de l’hypnothérapeute

Si vous exercez la profession d’hypnothérapeute, votre quotidien sera rythmé par les consultations lors desquelles vous tenterez de déterminer l’origine du mal-être de chaque personne. Après avoir identifié ses blocages psychologiques, vous définirez un programme d’accompagnement thérapeutique basé sur vos techniques d’hypnose. Lors de chaque séance, vous déterminerez les objectifs à atteindre. Vous guiderez votre client en modifiant son état de conscience pour provoquer des changements. Chaque séance s’achèvera par une analyse des avancées réalisées.

Comment devenir hypnothérapeute ?

En France, le métier d’hypnothérapeute n’est pas réglementé, tout comme la plupart des métiers du développement personnel. Tout le monde peut donc exercer cette activité sans avoir suivi la moindre formation. Néanmoins, la thérapie par l’hypnose demande une véritable expertise. En outre, vous aurez du mal à gagner la confiance de vos clients si vous ne disposez d’aucune formation.

Si vous ne connaissez rien à l’hypnose, nous vous conseillons de vous initier à cette technique de thérapie avant de vous engager dans une formation. De nombreuses écoles proposent à tous ceux qui le désirent de découvrir cette activité passionnante et ô combien bénéfique. Par la suite, vous pourrez vous inscrire à une formation pour apprendre et maîtriser les techniques de l’hypnose thérapeutique. Votre apprentissage durera plusieurs mois.

À savoir, il existe plusieurs techniques d’hypnose. Vous pouvez en choisir une que vous devrez maîtriser à la perfection ! Pour suivre une formation réellement qualifiante, privilégiez les centres et écoles bénéficiant d’une accréditation de la société française de l’hypnose. Enfin, sachez que ces programmes d’enseignement sont ouverts à tous bien qu’ils accueillent majoritairement des professionnels de santé en reconversion.

Quelles sont les qualités de l’hypnothérapeute ?

Outre la maîtrise d’une ou plusieurs techniques d’hypnose thérapeutique, vous devez bénéficier d’un bon relationnel pour exercer le métier d’hypnothérapeute. En effet, cette profession exige d’être à l’aise avec les gens et de leur inspirer confiance. Les clients doivent sentir votre bienveillance car la modification de l’état de conscience impose d’être parfaitement détendu.

En outre, l’hypnothérapeute doit faire preuve de grandes capacités d’écoute et de tolérance. Un esprit d’analyse, de la patience et un grand sens de l’observation sont également indispensables pour déterminer et comprendre les blocages des clients.

Pourquoi choisir cette reconversion plutôt qu’une autre ?

Si vous envisagez de suivre une formation pour devenir hypnothérapeute, c’est probablement parce que l’hypnose et l’accompagnement présentent un grand intérêt pour vous. Si vous hésitez encore, sachez que ce métier est accessible à tous. Il n’impose pas d’études de médecine, de diplôme ou de don. Une formation de qualité et de la pratique suffisent pour apprendre à maîtriser les techniques de l’hypnothérapie.

Un autre avantage de cette profession : celui de venir en aide aux gens qui sollicitent un accompagnement vers un état de mieux-être. Apporter votre soutien et guider vos clients vers la résolution de certains de leurs problèmes sera très gratifiant pour vous. Ce sentiment d’autosatisfaction vous aidera à vous épanouir professionnellement et personnellement.

Enfin, vous pourrez ouvrir votre propre cabinet pour travailler de manière autonome. Vous choisirez vos horaires, votre lieu de travail et vos tarifs.

Présente-t-elle des inconvénients ?

Du côté des inconvénients, on retrouve les contraintes liées aux activités libérales : activité irrégulière au début, tâches administratives, prospection… Lorsque vous aurez élargi votre clientèle, vous enchaînerez les consultations et redécouvrirez un métier très prenant voire stressant. Sachez que vous ne serez peut-être pas en mesure d’aider toutes les personnes qui vous solliciteront. Il arrive que certains blocages ne trouvent pas de solution. Il faudra l’accepter et se réinvestir auprès de vos autres clients.