Devenir intervenant en iridologie : la fiche métier

métier iridologue

Passionné par les médecines alternatives, vous envisagez de suivre cette voie pour votre reconversion professionnelle ? Laissez-nous vous présenter les principes de l’iridologie, une science passionnante qui révèle tous les secrets de nos iris !

Qu’est-ce que l’iridologie ?

L’iridologie désigne l’étude empirique de l’iris. Celle-ci se base donc sur l’observation et l’expérience pour déterminer l’état de fonctionnement de l’organisme. Et c’est dans la partie colorée de l’œil que cela se passe. Ainsi, l’iridologie peut jouer un rôle préventif en matière de santé, mais elle peut également nous aider à prendre soin de notre organisme.

En observant la partie colorée de l’œil, l’iridologue peut entrevoir des éléments liés à l’état de vitalité de son patient. Pour cela, il observe la couleur et l’aspect général de l’iris. Pour réaliser cette observation révélatrice de l’état de santé, le thérapeute utilise une loupe éclairante très puissante. Pour approfondir encore ses observations, il peut s’appuyer sur un appareil spécifique : l’iridoscope.

En quoi cela consiste exactement ?

Cette science surprenante est exploitée par certains médecins, mais surtout par des thérapeutes pratiquant les fameuses médecines dites alternatives. Homéopathes et naturopathes sont nombreux à pratiquer l’iridologie dans le cadre d’un bilan général. L’observation de l’iris vient alors compléter l’analyse morphologique et l’étude des antécédents médicaux des patients.

L’analyse détaillée de l’iris ne sert pas uniquement à évaluer l’état de santé général. Elle révélerait également les éventuelles prédispositions à certaines maladies. En effet, l’observation de l’œil permettrait de déceler les faiblesses organiques avant que ne se manifestent des symptômes liés à un organe en souffrance. Cette analyse préventive fait de l’iridologie un excellent outil de diagnostic.

En outre, les iridologues sont convaincus que cette science aide à comprendre les maladies et leurs causes tout en révélant les aptitudes du patient et de l’organisme en termes de guérison.

Comment se déroule une séance chez l’iridologue ?

L’examen de l’iridologue commence par l’observation de l’iris de chaque œil à l’aide d’une loupe ou d’un iridoscope. Parfois, le thérapeute prend des photos de ses observations pour les agrandir par la suite. En fin d’examen, certains iridologues se focalisent sur la partie blanche de l’œil qui peut également renseigner sur l’état de santé des patients. Cette technique d’observation s’appelle la sclérologie.

L’étude des yeux d’un patient dure environ 10 minutes. À l’issue du bilan de vitalité, le thérapeute pose des questions à son patient quant à ses antécédents et ses éventuels symptômes. Après avoir fait part de ses interprétations et en fonction de la médecine douce pratiquée, le thérapeute conseille une stratégie thérapeutique pour venir en aide à son patient.

À qui s’adressent les formations en iridologie ?

Dispensées au sein d’établissements privés ou en ligne, les formations enseignant l’iridologie sont ouvertes à tous, sans conditions de diplôme. Les professionnels de la médecine se forment à cette science pour enrichir leurs connaissances tout comme les thérapeutes pratiquant des médecines douces. Même si vous n’avez aucune expérience dans le domaine de la santé, vous êtes libre de vous former au métier d’intervenant en iridologie.

Quelles sont les missions d’un intervenant en iridologie ?

La plupart des personnes qui se forment en iridologie souhaitent enrichir leurs méthodes thérapeutiques. Elles exercent donc déjà en tant que thérapeute et exploitent des médecines dites alternatives pour venir en aide à leurs patients. Si c’est votre cas, vos missions seront toujours basées sur l’accompagnement. Mais vous userez d’un nouvel outil de diagnostic qui vous permettra d’élargir vos compétences.

En tant qu’intervenant en iridologie, vous pourrez également intervenir auprès de professionnels de la santé pour évoquer cette science, son histoire et ses principes. Vous pourrez également travailler avec un thérapeute au sein d’un cabinet privé pour offrir votre expertise à ce dernier. De nombreux thérapeutes pourront faire appel à vous pour bénéficier de vos connaissances.

Quelles sont les qualités requises pour exercer le métier d’intervenant en iridologie ?

Pour pratiquer l’iridologie, mais également pour en parler, il faut connaître et maîtriser ses principes, ses théories et sa pratique. Avoir bénéficié d’un enseignement complet est donc indispensable pour être reconnu et accepté en tant qu’expert dans ce domaine. Quel que soit votre parcours professionnel, vous accèderez à une formation dispensée par un institut privé.

Comme tous les autres métiers basés sur l’accompagnement, l’intervenant en iridologie doit être réellement désireux de venir en aide aux autres. Attentif, patient et pédagogue, il doit être en mesure d’écouter sans juger tout en offrant des conseils avisés. Si vous prévoyez d’intervenir au sein de structures ou auprès de professionnels de la santé, vous devrez faire preuve d’un bon relationnel et d’une réelle aisance en public. Si vous souhaitez travailler en binôme avec un thérapeute, un état d’esprit coopératif sera indispensable.

Quoi qu’il en soit, vos connaissances et votre expertise seront utiles à de nombreuses personnes désirant se sentir mieux dans leur tête et dans leur corps. Soyez sincèrement disposé à leur venir en aide pour vous épanouir pleinement en tant qu’intervenant en iridologie.